Comment devenir agent commercial immobilier auto entrepreneur ?

Vous avez envie de vous lancer dans le monde de l’immobilier ? Les règles et les démarches pour devenir agent commercial immobilier auto entrepreneur ne sont pas toujours très claires. Sachez qu’il est impossible à un agent immobilier d’exercer sous le statut auto entrepreneur, mais il est possible d’être agent commercial en immobilier auto entrepreneur ! Pour éviter toute confusion, nous vous expliquons la différence entre ces deux métiers, les avantages à choisir le statut autoentrepreneur, les qualités requises et les conditions nécessaires pour aller au bout de votre projet professionnel.

Qu’est-ce qu’un agent commercial immobilier autoentrepreneur ?

Quelle est la différence entre agent immobilier et agent commercial en immobilier ?

Vous souhaitez être agent immobilier indépendant ? Le métier d’agent immobilier est encadré et ne peut pas être exercé en autoentreprise. Mais ne désespérez pas ! Il est possible d’ être agent commercial immobilier en microentreprise. C’est simple et rapide, mais il est important de connaître et de maîtriser certaines subtilités. En effet, un agent immobilier n’est pas un agent commercial immobilier. La différence est subtile, mais réelle. Lorsque l’on est agent immobilier, on doit posséder une carte T et diriger une agence immobilière. Tandis qu’un agent commercial immobilier n’a pas de carte T (il ne peut pas réaliser d’actes juridiques lui-même), il est mandataire pour un agent immobilier. L’agent immobilier peut créer une agence avec des agents mandataires (des agents commerciaux immobiliers). Ces derniers exercent toujours leur activité en nom propre et sont indépendants. Pour devenir agent commercial immobilier, vous pouvez choisir l’autoentreprise, ou d’autres statuts.

Quels sont les avantages du statut autoentrepreneur pour un agent commercial immobilier ?

Il y a des avantages à choisir le statut de l’autoentreprise pour devenir agent commercial immobilier. Comparées à une société classique, les formalités comptables et administratives de l’autoentrepreneur sont très réduites. Vos obligations concernent l’ouverture d’un compte bancaire au-delà de 10 000 € de chiffre d’affaires annuel et la déclaration mensuelle ou trimestrielle de vos CA. Le montant des cotisations sociales d’un agent commercial immobilier est de 22 % du chiffre d’affaires. Mais si vous faites un chiffre d’affaires nul, vous n’avez aucune cotisation à régler à l’URSSAF, contrairement à une entreprise individuelle par exemple. Du point de vue fiscal, le montant forfaitaire pour l’imposition est de 66 % (34 % d’abattement forfaitaire). N’oubliez pas également que vous devrez facturer la TVA au-delà de 36500 € de chiffre d’affaires.

Quelles sont les conditions requises pour être agent commercial immobilier autoentrepreneur ?

Il y a peu de conditions pour devenir agent commercial immobilier ou mandataire d’un agent immobilier. Deux conditions sont obligatoires :

  • Avoir une carte blanche de négociateur : pour l’obtenir, vous devez remplir un formulaire de la Chambre de Commerce attachée à votre région et envoyer les documents nécessaires (photocopie de carte d’identité, attestation d’assurance RC Pro et extrait de casier judiciaire pour les personnes qui ne sont pas de nationalité française).

  • Souscrire une assurance RC Pro : c’est un des rares métiers où il est obligatoire de souscrire à cette assurance en autoentreprise. Le contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle protège l’agent commercial immobilier dans l’exercice de son activité, notamment en cas de litige avec un client. L’attestation d’assurance est à fournir pour obtenir la carte blanche de négociateur.

Vous remplissez ces deux conditions ? Vous êtes désormais inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC). Le numéro obtenu doit figurer sur vos documents professionnels.

Devenir agent commercial immobillier auto entrepreneur

Comment devenir agent commercial immobilier en auto entrepreneur ?

Quelle est la formation nécessaire ?

À l’inverse d’un agent immobilier, l’activité d’agent commercial immobilier ne requiert aucune formation obligatoire ! Certains mandataires ont déjà de l’expérience, ce qui suffit à faire décoller leur activité. Mais, pour vous démarquer, vous pouvez vous tourner vers certaines formations facultatives, comme :

  • un BTS profession immobilière

  • un BTS dans la vente

Sachez que certaines agences offrent des formations gratuites pour leurs mandataires indépendants. Pensez à vous renseigner auprès de votre agence ou de votre futur collaborateur.

Quelles sont les démarches administratives ?

Pour devenir agent commercial en immobilier auto entrepreneur, les démarches sont simples et rapides ! Ce sont les mêmes que pour une autre activité autoentrepreneur : vous devez vous enregistrer auprès de l’URSSAF en remplissant un formulaire de déclaration d’activité. Vous devez y ajouter une photocopie de pièce d’identité. Vous pouvez commencer à exercer avant même d’obtenir un numéro SIRET ! Il vous suffit alors d’inscrire "Siret/Siren en cours d’obtention". Vous recevez également votre code APE, qui est généralement le “68.31Z” pour cette profession.
Vous devez également avoir un mandat d’agent commercial réalisé par l’agence immobilière dont vous êtes mandataire.

Formation pour devenir agent commercial immobillier

Les qualités et les compétences d’un agent commercial immobilier

Ce métier est-il fait pour vous ? Tout le monde n’a pas les qualités d’un bon agent commercial immobilier. Pour trouver des clients et les amener à acheter un bien immobilier, et pour que l’agence dont vous êtes mandataire soit satisfaite de votre travail, des qualités précises sont souvent attendues :

  • Avoir le sens du contact et inspirer confiance : on ne va pas vous mentir, l’agent commercial immobilier doit avoir un sens relationnel développé, aimer le contact et inspirer rapidement confiance aux acheteurs, pour les mettre à l’aise et les amener à acheter un bien.

  • Être à l’écoute et être vigilant : être à l’écoute des acheteurs est indispensable pour ce métier ! Vous devez aussi être vigilant pour repérer rapidement les nouveaux biens sur le marché.

  • Être autonome et disponible : l’indépendance et l’organisation sont deux qualités essentielles lorsque vous êtes autoentrepreneur ! Vous devez également être flexible et pouvoir libérer vos soirées et vos week-ends pour les visites.

FAQ

❓ Quel est le salaire d’un agent commercial immobilier en autoentreprise ?

Le salaire mensuel d’un agent commercial immobilier n’est pas fixe. Sa rémunération varie selon les ventes effectuées. Il est payé à la commission, qui représente entre 3 et 8 % sur une transaction immobilière. L’expérience, la nature de la vente et l’implication dans celle-ci sont des critères qui augmentent ou diminuent la commission. En autoentreprise, il est obligatoire, ensuite, de verser 22 % de votre chiffre d’affaires à l’URSSAF.

⏱️ Quel est le régime fiscal d’un agent commercial immobilier en autoentreprise ?

En autoentreprise, un agent commercial en immobilier est concerné par la catégorie fiscale des BNC, les Bénéfices Non Commerciaux. L’imposition est donc calculée suite à un abattement forfaitaire de 34 % sur le chiffre d’affaires annuel. Le plafond de CA annuel à respecter pour profiter du régime de la microentreprise est de 72 600 €.

💡 Y a-t-il une différence entre agent immobilier et agent commercial en immobilier ? ?

Oui, un agent immobilier n’est pas un agent commercial immobilier. Le premier est généralement à la tête d’une agence immobilière et possède obligatoirement une carte T, tandis que le second n’a pas de carte T et exerce son activité en tant que mandataire du premier. Si l’agent immobilier ne peut pas exercer en autoentrepreneur, l’agent commercial immobilier peut choisir l’autoentreprise pour profiter de ses nombreux avantages !